Menu
Actions Pénales, Aide à la parentalité, Aide aux Victimes et Accès au Droit
Accompagnement Social et Insertion professionnelle
On vous a orienté vers nous ? Stage de sensibilisation

Le contrôle judiciaire

Sur quels fondements ?

 

Articles 137 et 138 Code de procédure pénale

 

Qu’est-ce que le contrôle judiciaire ?

 

Le contrôle judiciaire est une restriction de liberté qui s’applique à une personne mise en cause dans une affaire pénale et l’astreint au respect d’une ou plusieurs obligations judiciaires.

Outre l’obligation de répondre aux convocations du SCJE, le mis en cause peut notamment être soumis à une interdiction de contact avec la victime présumée de l’infraction, à une obligation d’émargement au sein d’un commissariat ou d’une gendarmerie ou encore à une obligation de soins en psychologie ou en addictologie.

 

Par qui ?

 

La décision de placer une personne sous contrôle judiciaire revient au juge d’instruction ou au juge des libertés et de la détention.

 

Pour qui ?

 

Peut être placée sous contrôle judiciaire la personne dans l’attente de son procès à la suite d’une enquête de flagrance ou une enquête préliminaire dirigée par le procureur de la République ou la personne mise en examen au cours d’une information judiciaire du juge d’instruction à condition que les faits reprochés soient punis d’une peine d’emprisonnement.

 

Quels sont les objectifs ?

  • Favoriser l’individualisation de la peine
  • Limiter les ruptures personnelles et professionnelles
  • Accompagner la personne mise en cause dans l’attente d’une décision de justice
  • Valoriser les évolutions de la personne mise en cause

 

Quelles sont les conséquences en cas de non-respect de la mesure ?

 

Le manquement volontaire aux obligations du contrôle judiciaire peut justifier un placement en rétention ou en détention provisoire. Autrement dit, en cas de violation de ses obligations judiciaires, le mis en cause peut être privé de sa liberté d’aller et venir.

 

Comment se déroule cette mesure ?

 

1ère étape : Saisine du SCJE par le magistrat

Le SCJE est saisi par le magistrat à l’origine de la décision de placement sous contrôle judiciaire.

 

2ème étape : Prise d’attache

A l’issue de la saisine, le contact entre la personne placée sous contrôle judiciaire et le SCJE se fait de deux manières :

  • La personne mise en cause se présente spontanément au sein des locaux du SCJE ou par téléphone,
  • La personne mise en cause fait l’objet d’une convocation quelques jours après la décision du magistrat.

 

3ème étape : Initiation de la mesure

La personne est reçue au sein des locaux du SCJE afin que la mesure puisse être initiée. Cette initiation consiste en une explication des différentes obligations judiciaires, des conséquences de leur non-respect ainsi qu’en une évaluation de la situation de la personne concernée.

 

4ème étape : Suivi par le chargé de contrôle judiciaire

Des rendez-vous réguliers sont fixés à la personne sous contrôle judiciaire afin que le chargé de contrôle judiciaire puisse surveiller le respect des obligations judiciaires et accompagner la personne dans ses démarches professionnelles, sociales et sanitaires.

Ainsi, en fonction de ses problématiques, le mis en cause peut être orienté vers des professionnels au sein du SCJE ou à l’extérieur afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

 

5ème étape : Fin de la mesure

A la fin de la mesure, le chargé de contrôle judiciaire rend un rapport final dans lequel il apporte des précisions aux professionnels du droit quant au respect des obligations judiciaires et fait part des évolutions du mis en cause sur le plan personnel et professionnel.

Aussi, d’autres rapports peuvent être déposés tout au long de la mesure afin que le magistrat puisse avoir connaissance du déroulement du contrôle judiciaire.

Les valeurs du Service de Contrôle Judiciaire et d'Enquêtes :
Anticiper et nous adapter en permanence.
Entretenir notre curiosité et nous enrichir de la diversité.
Oser la nouveauté et en accepter les risques
Carte interactive de
Nos établissements
Le Service de Contrôle Judiciaire et d'Enquêtes peut intervenir dans toute la France, fort de ses 20 établissements.


Siège social

72, avenue du Peuple Belge, 59000 Lille

Siège social Lille
72, avenue du Peuple Belge
59000 Lille
France
SCJE Lille
72, avenue du Peuple Belge
59000 Lille
France
SCJE Blois
3, Place Lorjou (au sein de la Maison de la Justice et du Droit)
41000 Blois
France
SCJE Bourges
78, rue Edouard Vaillant
18000 Bourges
France
SCJE Charleville-Mézières
62, Boulevard Gambetta - Résidence les Trientales
08000 Charleville-Mézières
France
SCJE Douai
89, rue des Blancs Mouchons
59500 Douai
France
SCJE Draguignan
42, Grande Rue
83300 Draguignan
France
SCJE Dunkerque
32 rue de Bourgogne
59140 Dunkerque
France
SCJE Grenoble
3, rue du colonel Denfert Rochereau
38100 Grenoble
France
SCJE Ile-de-France
155, avenue Jean Lolive
93500 Pantin
France
SCJE Aisne
8 bis, avenue Aristide Briand
02000 Laon
France
SCJE Montargis
84, rue du Général Leclerc (au sein du Tribunal de Grande Instance)
45202 Montargis
France
SCJE Orléans
24, rue Emile Zola
45000 Orléans
France
SCJE Rhône
7, rue Servient
69003 Lyon
France
SCJE Rouen
43bis rue Jeanne d'Arc
76000 Rouen
France
SCJE Saverne
35 Grand Rue CL 23
67700 Saverne
France
SCJE Villefranche-sur-Saône
350, Boulevard Gambetta
69400 Villefranche-sur-Saône
France
SCJE Guadeloupe
13, rue de Nozières
97110 Pointe-à-Pitre
France
SCJE Mayotte
ZI Kaweni - Lotissement Kemal - 19, rue Koubra
97600 Mamoudzou
France
SCJE La Réunion (Saint-Denis)
24, rue Monseigneur de Beaumont
97400 Saint-Denis
France
SCJE La Réunion (Saint-Pierre)
78, rue Marius et Ary Leblond
97410 Saint-Pierre
France
Nos actualités
N'hésitez pas à prendre contact via ce formulaire,
une réponse vous sera apportée dans les plus brefs délais.
* Champs obligatoires
Nom et prénom*
E-mail*
Téléphone*
Message*