Clap de fin pour notre projet vidéo de prévention

L'année 2020 fut riche en surprises, en rebondissements mais surtout en adaptation. Un an et demi après avoir débuté notre projet vidéo de prévention pour lutter contre les conduites addictives nous sommes fiers de vous annoncer que le tournage est enfin terminé.

Pour rappel le projet a été impulsé par Monsieur le Président du tribunal judiciaire, Bruno Karl qui souhaitait reproduire un projet mis en place à Pau, en partenariat avec le lycée Mémona Hintermann-Afféjee de Saint Denis la Réunion. Entre 2019 et 2021, nous avons mené différentes actions auprès des élèves de seconde et de BTS audio-visuel :

• Des interventions autour des conséquences médicales et psychologiques? menées par notre médecin addictologue qui intervient également pour notre projet "grande addiction".

• Des interventions autour des conséquences judiciaires réalisées par nos juristes.

• Des témoignages de Personnes Placées Sous-Main de Justice (PPSMJ) ayant souffert physiquement, socialement, professionnellement et judiciairement de leur(s) addiction(s).

• Des interventions autour de l'acting, la mise en scène, l'oralisation mises en œuvre par le spécialiste de notre équipe.




Le court métrage tourné au tribunal de Saint-Denis traitera de « la consommation d'alcool et/ou de produits stupéfiants et leurs conséquences socio-judiciaires », « la consommation d'alcool et/ou de produits stupéfiants au volant et leurs conséquences socio-judiciaires » « les relations hommes femmes », « l'influence des réseaux sociaux » et le « le harcèlement et cyber harcèlement scolaire ».










Nous profitons de cet article pour remercier une nouvelle fois Monsieur le Président du tribunal judiciaire, Bruno Karl pour le prêt de la salle et son investissement tout au long du projet.





Monsieur le Procureur Eric TUFFERY et Monsieur de président du Tribunal Judiciaire de Saint-Denis Bruno KARL, accompagnés des élèves du lycée Mémona Hintermann-Afféjee.


Les images tournées sont à présent entre les mains des étudiants du BTS audio-visuel qui auront la tâche de monter le film. Une fois cette étape accomplie le SCJE reprendra du service pour utiliser ce court métrage comme outil de prévention à l’ensemble des classes de seconde de l’île de la Réunion. Chaque diffusion sera suivie d'un débat avec les élèves autour des problématiques locales afin qu'ils puissent mettre en place des actions concrètes avec l'appui de l'expertise de nos collègues.

Fort de cette nouvelle expérience réussie, le SCJE continuera de développer des projets innovants de prévention à l’attention des mineurs. Projets, que nous ne manquerons pas de vous partager.


Coupé !

Posts à l'affiche